LEs NEWS

 Accueil/ Les News/ Détail article
Meurtre du Chantre Sylvio Emmanuel, Pasteur Guy très en colère : « nous allons chasser le loup de la bergerie »

Meurtre du Chantre Sylvio Emmanuel, Pasteur Guy très en colère : « nous allons chasser le loup de la bergerie »

Le Jeudi 23 Mai dernier, le milieu des chantres Chrétiens a été secoué par la triste nouvelle de l'assassinat du chantre Sylvio Emmanuel Kangah. Certains chantres ont donc décidé d'unir leurs voix pour rendre un bel hommage à leur confrère. Nous sommes allés à la rencontre du Chantre Pasteur Guy qui a initié ce projet.

 

Quel a été votre sentiment lorsque vous avez appris l’assassinat du chantre Silvio ?

 

Pasteur Guy : J’ai été choqué et très meurtri d’apprendre qu’un jeune chantre qui se battait comme tout le monde pour sa petite carrière ait eu la vie écourtée; que cela se soit passé dans une église et qu’un pasteur soit impliqué.

 

Nous avons entendu dire que vous avez initié la préparation d’un album en hommage au chantre Silvio avec la collaboration de certains chantres.

 

Pasteur Guy : C’est un single. Le chant en lui-même est fin prêt. On attend que la vidéo sorte pour pouvoir balancer sur les réseaux sociaux. Plusieurs chantres ont bien voulu prêter leur voix pour rendre un hommage à notre confrère. Il y a le chantre Joshua Dédi, la chantre Lui’Z Djela, Germain Kiper, le chantre Papa Notché, Onel Mala, Timothée et Charles Alao du groupe Schekina et moi-même.

 

Quel message véhiculez-vous dans ce single ?

 

Pasteur Guy : C’est l’un de nos guerriers qui s’en est allé brutalement. Nous ne voulons pas passer cela sous silence. Donc il était question d’utiliser l’arme qui est la nôtre, c'est-à-dire la voix, la musique, pour exprimer notre mécontentement, notre indignation et surtout condamner avec la dernière énergie ce qui s’est passé.

 

Quel doit être l’attitude des chantres ivoiriens face à cette tragique situation ?

 

Pasteur Guy : Ce n’est pas un problème qui concerne uniquement les chantres car ça pouvait arriver à n’importe qui. Il faut que l’Eglise de Côte d’Ivoire mette dehors tous ceux qui touchent à des feux étrangers. Nous voulons chasser le loup de la bergerie afin que l’Eglise revienne à la parole authentique de Dieu. On ne veut pas de pratiques malsaines au sein de l’Eglise. Qu’on ne se serve pas du nom de l’Eglise pour voiler des pratiques mystiques. Mes mots sont peut-être durs mais à l’image de ce qui s’est passé. Nous voulons être aussi durs pour que les gens comprennent que c’est l’Eglise qui est attaquée.

 

 

Entretien réalisé par Laetitia LAGO



  •   Riviera palmeraie Marché - Jouxtant le restaurant Miss Zahui
  •   +225 21 33 78 30
  •   +225 89 89 29 10
  •   +225 03 25 11 20
  •   maranathaprod2016@gmail.com